A la recherche de Francis Magellan Episode 2: "le trésor caché"

Aller en bas

A la recherche de Francis Magellan Episode 2: "le trésor caché"

Message par The-weird-angel le Jeu 10 Oct - 13:17

Mardi 8 Octobre
Sur les traces de Francis Magellan : le trésor caché

Quelques jours après sa rencontre, au prieuré de Durmand, avec sa sœur Astrid, Helleonord la retrouva à nouveau, non loin du détroit des gorges glacées. Cette dernière avait convié ses compagnons à la rejoindre au passage de la courbe du Yak afin d'essayer de retrouver Francis Magellan qui aurait pu être de passage forcé, dans un camp grawls.
Helle, après quelques recherches, avait fini par recueillir des informations indiquant que c'était le dernier endroit ou Francis avait été vu vivant. Il y était peut-être encore, retenu prisonnier. C’était peut-être le lieu où ils trouveraient les indices qui les mettraient sur sa piste…
The Weird Angel, Shanos, Isma la rodeuse et Célenia avaient répondu présents à la requête d’Helle. Quand tous furent enfin arrivés sur place, Helle leur montra une carte, sur laquelle elle pointa du doigt l'endroit concerné par leur quête. Ils acquiescèrent tous et se mirent rapidement en route.
Les humains redoutaient toujours autant le froid nordique et grommelaient en espérant pouvoir rapidement se réchauffer au combat.
Sans grande surprise, la petite voleuse Célenia avait retenu les raisons qui avaient précédemment motivées Francis : le fameux trésor grawl. Elle y pensait si fort, que son excitation crispa certains de ses compagnons. L’ange bizarre était tout autant, motivée par l’or et toute forme d’argent, mais n’ayant aucune preuve de l’existence de ce trésor, elle pensa qu’il valait mieux garder son calme et se concentrer davantage sur leur quête principale.





Helleonord prise d'une soudaine crise de conscience souhaitait ardemment qu'aucun mal ne soit fait aux grawls. Malgré ce souhait remplit de bonnes intentions, Célenia n’écouta que son cœur dont la soif de sang était insatiable. Elle se rua sur les êtres, les massacrant, seule, les uns après les autres. La troupe stupéfaite contemplait le petit bout d’humaine, déverser toute sa violence sur la viande fraiche qui s’offrait à ses lames aiguisées. Qui se cachait derrière ce doux visage ? Pourquoi cette violence dégoulinante possédait ainsi cette jeune enfant.
Shânos, guerrier au cœur endurci par la vie et les épreuves du temps, n’aurait même pas lui-même, pu faire preuve d’autant de haine.
L’ange se frotta les yeux, exaspérée par l’attitude de sa collègue alors qu’Isma, perplexe, resta figée devant le massacre…





Progressant entre les corps à vifs, la petite troupe descendit pas à pas vers le village grawl. Un fait marquant les intrigua : le nombre de ravitaillements norn présents autour du camp grawls. Ils décidèrent, en leur bonne âme et conscience, de donner un coup de main aux veilleurs déjà sur place, en récupérant le plus grand nombre possible de caisses avant de repartir sur les traces de Magellan.
Tout le monde se hâta et dans une grande cohérence et cohésion de groupe, la petite troupe put rapidement mener à bien cette mission secondaire.
Ils se hâtèrent ensuite de fouiller le camp de fond en comble. Helle trouva bien vite une besace en cuir ajouré, sur laquelle Angel réussit à déchiffrer le nom presque effacé de « Francis Magellan ».
Astrid et Helle firent remarquer qu'il était plus qu’inquiétant de retrouver à cet endroit, cet objet, vidé de son contenu. Cependant Helle constata avec soulagement qu’il n’y avait aucune trace de sang apparente sur la besace.
Au fait de l'habitude grawls de se mettre à l'abri dans des grottes, le groupe partit rapidement en direction de la plus proche afin de voir si d'autres effets y avaient été disséminés volontairement ou non. Helle priait secrètement pour ne pas y retrouver un cadavre alors que Célenia, les yeux brillants n’espérait qu’une chose : tuer encore et encore et toujours plus…
Les grawls qu'ils croisèrent avaient un comportement plus qu’agressif. Leur progression dans le tunnel s’annonçait aussi compliqué que prévu. Il n’était pas moins aisé d’évoluer dans celle-ci que dans celle dont l'entrée se trouvait à peine à quelques dizaines de mètre du campement.
Après un combat acharné contre les grawls, ils finirent par s’enfoncer progressivement dans la grotte. A quelques mètres de là, ils trouvèrent un morceau du journal de Francis Magellan.





Des précisions sur le lieu étaient consignées sur le bout de papier poussiéreux. Ils suivirent les indications en faisant extrêmement attention aux éboulements imprévisibles provoqués par la roche friable et poreuse. Chacun mit ses forces pour se concentrer sur les blocs de pierres gigantesques qui venaient se briser au sol. Un humain aurait pu être écrasé vif par l’un des blocs. Shânos encombré par sa grosse armure ressentit d’autant plus la difficulté. Les voleuses et la gardienne unirent leurs forces sous l’appui des rôdeuses pour que le groupe parvienne sain et sauf de l’autre côté.
Ils arrivèrent enfin devant une étrange porte, qu'ils firent tomber sans grande difficulté après un combat ardu contre deux grawls nerveux.





Un second morceau de journal se trouvait sous les débris de la porte. Il leur révéla des informations supplémentaires sur le lieu. Cependant une question troublante raisonna dans l’esprit de chacun des réfugiés : La porte était-elle là pour empêcher quelqu'un de rentrer ou pour l’empêcher de sortir ?
Une quantité impressionnante de limons tournoyait, gesticulait dans la grande salle qui s’offrait à leurs regards perdus. Une oppressante forme de magie polluait l’air vicié de la grotte. Il ne fallait pas trainer trop longtemps en ces lieux.
Helle n'avait pas terminé de lire la bribe de journal, que Célenia et Astrid avaient déjà fait remarquer à Shanos et Isma le monstrueux limon qui se dandinait, au fond de la nouvelle salle dans laquelle ils venaient de pénétrer. L’Ange bizarre le contemplait déjà depuis quelques minutes, réfléchissant silencieusement à la meilleure façon de l’abattre…
Un combat épique s'engagea puisque la seule sortie possible se trouvait derrière ce limon géant, le plus grand et gros, jamais vu en Tyrie.
Chacun fut au moins une fois mis au sol. Le valeureux Shanos fut fortement touché mais en unissant leurs compétences, et leurs forces, ils parvinrent à terrasser l’ignoble ennemi dégoulinant. Isma et Angel furent comme à leur habitude des atouts précieux dans cette bataille.





Ils découvrirent que le limon cachait bel et bien un trésor comme le présumait Magellan. Célenia et l’Ange avait déjà pris leur part avant tout le monde alors que les autres s’enthousiasmaient davantage pour la superbe vue sur les montagnes qui s’offrait à eux. Ils pouvaient enfin sortir de ce gouffre.
Malgré les morceaux du journal de Magellan dispersés dans la grotte, il n’y avait aucun autre indice. Célenia remarqua au sol, des traces fraîches de pas qui auraient pu éventuellement être celles d’un humain. Mais rien n’indiquait quand l’individu était passé par là, ni même si elles appartenaient à Magellan.
Ils suivirent malgré tout, cette seule piste. Leurs yeux habitués par l’obscurité de la grotte s’ouvrirent difficilement à la vue de la neige blanche qui réfléchissait les quelques rayons de soleil.
Ils se rendirent compte que le camp des veilleurs qu’ils avaient assistés la veille se trouvait non loin de là.
Après être parvenus à descendre la butte qui séparait la grotte du sol, ils rallièrent le camp et posèrent une nouvelle fois la question à une veilleuse, concernant la probable visite d’un vieil homme barbu. On leur répondit ne pas l’avoir vu.
Shânos marchait difficilement sous l’action du froid et la neige qui transissait sa blessure. Il avait pris les plus mauvais coups en protégeant ses alliés.





Sans plus d’indices, ni même d’informations, Astrid qui devait rentrer à Durmand et Helle, qui souhaitait profiter encore un peu de sa sœur, reprirent la route laissant la petite troupe s'invectiver comme à son habitude. Helle se demandait encore et toujours comment ils faisaient pour ne pas s'entre-tuer. Peut-être était-ce leur façon de se dire qu’ils s’appréciaient… Plutôt étrange mais tant que le groupe restait soudé, c’était le plus important.
Le prochain rendez-vous fut fixé à l'Arche du Lion, où Astrid pensait qu'il avait pu se rendre pour aller se saouler dans un bar afin de se remettre de ses émotions.
avatar
The-weird-angel
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum