Angel/ The-weird-angel

Aller en bas

Angel/ The-weird-angel

Message par The-weird-angel le Lun 4 Aoû - 10:22

Arrivée sur terre depuis déjà de nombreuses années, j'ai garé mon petit poney à pois violets aux pouvoirs interstellaires, en région parisienne. J'aimerais beaucoup fuir cet endroit mais il y a tellement de cas à étudier!!

Pour ne pas perdre de vue ma mission sur terre, je me suis rapidement prise de passion pour les jeux vidéo! Mais attention , je suis de la génération consoles de jeux! NES; SUPER NES, GAME CUBE.... J'vais pas toutes les citer mais je suis surtout une fan de Sony même si je connais toutes les machines. Ma came pour calmer mes ardeurs extraterrestres? Aventure et Survival horror! Parce qu'il n'y a que dans les jeux que l'on puisse exterminer les esprits étroits!
GW2 est mon premier MMO et je suis fière d'être Co GM avec Mell de notre petit refuge dans lequel nous mettons tout notre amour! Ce que j'aime ? La cohésion et la cohérence dans un groupe alors je tâche de travailler dans ce sens pour y parvenir. Même si je ne suis pas assistante sociale, j'aime quand même vous voir évoluer positivement petits êtres humains. Je pourrais enfin repartir sur ma lune le jour où ce monde s'aimera et qu'il n'y aura plus de hordes...

Les jeux vidéo sont un moyen de détente mais l'écriture est une de mes autres passions avec la peinture. C'est un peu ma façon de raconter le monde, les émotions au travers de fictions et de certaines réalités que je prends soin de mettre en oeuvre...

"Sur la rive

J’ai erré de longues heures, de longues semaines, de longs mois durant, le long de cette rive. Mon regard hagard toujours plus loin s’égare et je ne vois rien d’autre que l’infini.
Mes yeux, soudain lâchent l’horizon, pour s’accorder, dans les profondeurs, une brève immersion. J’aimerais avoir ce pouvoir de divination. J’aimerais avec le fond, entrer en interaction. Que se cache-t-il derrière ce trouble cours d’eau ? Jusqu’où pourrais-je envisager de ne pas en savoir trop ?
Les couleurs se mêlent et se diluent au sein d’un indescriptible chaos de remous. Les vaguelettes troublent ma vue et je me noie dans l’incongru.
Et si je m’arrêtais. Si je décidais de me stopper pour me poser au bord. Ne plus avancer pour patienter jusqu’à ce que meurt le remord. Je resterais ici. Je m’attarderais là, en quête passive du moment fatidique où j’envisagerais de démystifier le sentiment. Ce sentiment qui m’assaille à ce moment précis où mon esprit s’immerge dans le non- dit. Cet insipide ressenti qui enlise mon corps et me donne le tournis.
Sur la rive, je suis, mais si d’un coup d’un seul, je décidais de plonger ? Si je partais découvrir les confins d’un univers qui ressemble à la nuit ? Là-bas, plus loin qu’il n’est possible d’imaginer, si j’allais me perdre dans l’envie d’explorer.
Il y a la crainte. Tout est si sombre en apparence. Je pensais avoir la force d’accéder au-delà de ce qui est perceptible, mais mon cœur n’est pas réellement indestructible.
Un pas de plus, je n’ai effectué. Je suis restée à me concerter sur les raisons qui m’y avaient menée. Elles étaient aussi troubles que le reflet renvoyé par la rivière. Que vais-je faire désormais ? Je peux encore continuer à avancer, errer le long de cette rive. Je peux rester, attendre ou bien me laisser tenter par les mystères de l’incompris.
Je suis figée par le dilemme et peu à peu mon visage devient blême. Il n’y a qu’un seul maitre du destin. De moi seul, le choix dépend et j’en conviens.
Je ne continuerai pas le long de cette rive. J’abandonne ce chemin qui ne me mènera inexorablement vers rien. Trop de jours, trop de semaines, trop de mois écoulés. Je ne sais que trop bien que le temps qui s’effeuille ne refleurira jamais.
J’ai alors plongé mes pieds dans l’eau froide du cours d’eau. Mon corps immergé a laissé peu à peu transparaître ce frisson sur ma peau. Un frisson transcendant, un frisson extasiant.
J’ai patienté brièvement, bousculée par le courant. Puis je me suis résolue à atteindre l’autre rive en nageant à contre courant.
Je suis remontée et j’ai observé. A première vue, il n’y a rien de réellement différent. Je suis emplie du même sentiment. L’horizon ne semble m’offrir aucun réel tournant. Mais pourtant le chemin est différent. Ce chemin que je n’ai pas encore foulé, sur lequel je n’ai pas encore erré.
Je reprends alors doucement ma marche. Mon regard peu à peu de nouveau s’égare. Mais c’est sur la rive que je dérive. C’est sur cette rive que je vais chercher les moyens d’écrire une nouvelle histoire… "
avatar
The-weird-angel
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angel/ The-weird-angel

Message par Helle le Lun 4 Aoû - 10:49

crâneuse

_________________
avatar
Helle
Admin

Messages : 172
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://refugedenolan-gw2.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum